Dans le flux vital de KALLYSTE, et son développement, les pages du calendrier défilent parfois presque sans que nous les voyions tourner. Saluons tout de même 2024 tant que ses chiffres sont tout neufs, car son énergie l’emporte sans attendre vers ses nouveaux horizons.

Tout comme 2023, elle suit le fil conducteur de la création et du complément. Complément en éléments du système mis à disposition, mais aussi en partenaires passionnés pour les faire découvrir, nous reviendrons sur ce point le mois prochain.

La naissance précédente, l’ampli pour casques Amethyste, avait relevé plus d’un challenge, et notamment celui d’une phase d’étude / création / construction d’une intensité temporelle hors normes puisque comprimée en moins de six mois. Un exploit vu la complexité et le niveau de cette réalisation, mais dont le caractère quelque peu surhumain en fera, autant le dire, une expérience unique.

La création en cours du préampli RIAA, dont l’étude progresse à un rythme plus raisonnable et néanmoins quotidiennement assidu, commence à fixer des positionnements et options techniques qui, comme à l’accoutumée, sortent des voies routinières, s’apparentant à un procédé de distillation qui, jour après jour, oriente chaque choix.

Suivre la technique, uniquement elle en fonction du résultat, implique de faire fi des coutumes que l’univers de la Hi-Fi a pu poser comme des évidences depuis parfois deux générations, et il n’est pas rare de devoir au passage déboulonner quelques idées reçues……
La pédagogie devient alors indispensable, et d’ailleurs l’audiophilie du XXIème siècle est en demande croissante sur ce point, sujet dont nous nous acquitterons toujours avec plaisir car il fait partie du partage : mieux comprendre les relations de causes à effets permet de moins se tromper dans ses achats.
Une rubrique F.A.Q. viendra donc rapidement s’ajouter à ce site, afin de traiter les points les plus importants.

Le temps est un réservoir de connaissances qui se remplit sans cesse, et la méthodologie détermine ce qui reste lorsqu’il semble avoir fui. À mesure qu’il s’écoule, les errances et dispersions disparaissent, la ligne se précise. Chaque nouvelle aventure est une remise en question volontaire, et un enrichissement pour l’avenir.

 

 

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter !

2 réponses
  1. De Knutange
    De Knutange dit :

    Bonjour et meilleurs vœux
    Sans vouloir polémiquer, pourquoi préciser RIAA dans votre futur preampli RIAA…
    C’est un preampli pour cellules MM MC en fait…
    Y a t’il une autre correction pour les cellules électro-magnétiques? Votre ampli pour casque comporte déjà une telle correction je suppose .
    Merci d éclairer ma lanterne et bravo pour vos réalisations !

    Répondre
    • Pascal Curin
      Pascal Curin dit :

      Bonjour et meilleurs voeux à vous aussi.
      Il est vrai que la notion de “Courbe RIAA” est nettement moins courante dans le langage audiophile de nos jours, et que longtemps l’expression “entrée phono” a été utilisée. Néanmoins il s’agit bien d’une notion technique liée à la gravure des vinyles et à leur lecture en sens inverse.
      Il a toujours été prévu de produire un préampli dédié à la lecture vinyle (ce pourquoi d’ailleurs au dos du DEFI la connectique était déjà présente à sa création), dans l’optique de l’optimisation maximale de chaque fonction, que nous menons jusqu’au bout. AMETHYSTE n’a donc pas d’étage phono intégré.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *